- BANGKOK: Wat Arun, Nouvel an Chinois

Publié le par cornaton frédéric





Wat Arun (2 h de visite 20 baths) :


DSC00012.JPG
Vue d’ensemble du site de Wat Arun

P1000186.JPG

Entrée du temple

P1000201.JPG

 

 

P1000212.JPG

P1000222.JPG




Connaissez vous le nom du célèbre festival Thailandais, que l'on nomme également "festival des lumières"?
Pour lire la réponse, prenez une pièce et grater la feuille ci-dessous.

 



            On le voit de loin, avec son immense prang, de 86 m de haut. En descendant de la navette, on traverse un petit jardin à la chinoise, décoré de statues d’animaux mythiques et de petits arbres taillés. Nous sommes passés par le viharn, à droite du prang. La porte d’entrée est ornées de fleurs de porcelaine et gardée par deux grandes statues d’ogres. Le temple est entouré par une galerie sous laquelle sont alignées des statues de bouddha dorés, assis. En sortant par la porte sud on arrive devant Wat Arun. Le prang est vraiment superbe, avec toute ces incrustations de porcelaine multicolore et ses nombreuses statues. En haut quatre niches abritent des statues du dieu Indra chevauchant Erawan (l’éléphant à trois têtes). Aux quatre coins, quatre autres prangs plus petits, tout aussi joliment décorés et colorés, abritent des statues du dieu de la lune sur un cheval blanc.

Dommage que l’on ne puisse plus accéder aux escaliers qui nous permettaient de monter sur les deux terrasses supérieures. La montée était un petit peu périlleuse avec ses marches irrégulières et très abruptes, mais la vue que l’on avait sur le palais royal valait le coup d’œil.

 
Dans le jardin on peut voir un arbre etrange Shorea Robusta Roxb,  dont la floraison est vraiment particulière. 
                  

P1000234.JPG

 











Ces grosses fleurs poussent en grappes

Nous sommes restés environ deux heures sur place, le temps nécessaire pour faire tranquillement le tour du troisième temple le plus vénéré de Thaïlande
.
  

P1000182.JPG

P1000226.JPG

 

P1000179-copie-1.JPG

 

Nous sommes revenus à tha thien par la navette, et nous avons longé les remparts du palais royal à pied par Th Maharat, tout le long de la rue des étals de marchands d’amulettes attirent les Thaïlandais. A Tha Chang nous avons visité la petite place avec ses restaurants aux étalages bien alléchants. Enfin, malgré la fatigue de cette première journée, nous n’avons pas pu résister à la tentation d’aller voir par-dessus les remparts ce que nous reviendrons visiter le lendemain matin, le Wat Phra Kaew.

De retour à l’hôtel nous avons dîné dans le restaurant internationnal. Cette première journée nous permet de nous coucher avec un grand stock d’images pour rêver à la suite de notre voyage.

         L’eau est de plus en plus polluée mais les enfants s’y baignent toujours, on s’y lave, on y fait la lessive. En cours de chemin on est accosté par un marchand ambulant, qui tente de nous vendre à boire, à manger ou un souvenir.   Il ne faut pas oublier de se couvrir un peu, l’air frais de la promenade ne doit pas faire oublier que le soleil tape très fort. L’heure de visite passe vite et nous revenons à l’embarcadère


Nouvel an Chinois :


           Le 18 février on fêtait dans le monde le nouvel an Chinois et c’est dans Chinatown que nous avons voulu nous baigner dans l’ambiance. Nous sommes allés visiter le Wat trimit, le temple du Bouddha d’or. Notre chauffeur de taxis nous a déposés près de la gare de Hualamphong, nous expliquant qu’il ne voulait pas s’enfoncer dans Chinatown. De la gare au temple à pied, il ne faut pas plus de 5 mn. Célèbre en Thaïlande, ce temple est particulièrement vénéré pendant le nouvel an Chinois, les bâtons d’encens y brûlent à gogo et beaucoup de monde s’y entasse pour prier. On est toujours surpris de voir ce Bouddha aux normes impressionnantes, 5 tonnes 5 d’or massif, qui reposent sereinement, sous la seule surveillance des fidèles. Le temple est petit et il ne faut pas prévoir plus de 15 mn pour en faire le tour.

A notre sortie du temple, une foule énorme envahie les rues, on attend ce soir la visite de la princesse dans Chinatown. Son arrivée sous escorte de voitures officielles a mis en émoi les Thaïlandais présents. Puis elle a pris place sur un trône pour assister à un spectacle de danses traditionnelles.

Nous avons laissé derrière nous la princesse pour nous enfoncer à travers la foule, vers la rue Charoen Krung. Sur tout le long de la rue des stands se sont installés, comme d’habitude un sur deux est un restaurant. C’est l’année du cochon, partout ils sont représentés, tout le monde est habillé en rouge, les hauts parleurs braillent, la rue est bondée, le nouvel an Chinois c’est trois jours de fêtes. Nous sommes rentrés à l’hôtel tard dans la nuit, avec un chauffeur de tuktuk un peu excité.

 

 

 

 

Des vendeuses de friandises

Pas de fête sans un bon durian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vous cherchez d'autres articles sur Bangkok cliquez sur un des titres suivants:
- PREMIERS PAS DANS BANGKOK: Le Chao Praya
- SPECIAL GRAND PALAIS
- WAT PHO
- RETOUR A BANGKOK: Skytrain, Wat Ben, maison de Jim Thompson
- BANGKOK: Parc Dusit




 

Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Farang 03/09/2013 10:20

Wat Arun est un must absolu qui fait clairement partie des incontournables de Bangkok. Ambiance de fou tôt le matin !

kassie95 12/09/2008 22:06

c'est vrai que c'est bon, mais qu'elle puanteur, à manger en apnée.

magsam 01/04/2008 11:04

sa a l'air vraiment magnifique a visiter comme endroit merci aussi pour ton blog c'est un vrai plaisir pour les yeux ;)