- Bangkok c'est aussi ça, Le Wat Saket,

Publié le par cornaton frédéric


La Montagne d'or (durée 40 mn):


            Depuis le début de notre séjour, du haut de la terrasse de la piscine de L'hôtel Prince palace, nous pouvions voir briller à l'horizon la montagne d'or.

La montagne d'or vue depuis la piscine du Prince Palace

             C'est de plus près que nous avons décidé de l'admirer et nous somme partie à pied depuis cet hôtel. Le parcours est un peu long, à travers les rues bruyantes et polluées, mais arrivé au pied du temple nous avons eu encore suffisamment de ressource pour monter à son sommet.

Vous ètes au pied du Wat Saket
L'acension commence

             Le Wat Sacket n'a rien d'extraordinaire, mais il offre une vue exceptionnelle dans ce quartier de la ville. Cette montagne artificile (on s'en doute un peu lorsque l'on voit Bangkok) est un des plus ancien monument de la ville. On y monte par deux allées opposées qui serpentent en colimaçon jusqu'à son sommet. Une végétation abondante et des petites cascades décores le bas de la montagne artificielle et apportent une agréable fraîcheur. Dans la première partie du temple on peut voir en son centre un Bouddha assis devant lequel les Thailandais déposent des offrendres. 


             Il faut encore chercher un des deux escaliers et débourser 10 bath pour acceder au pied du grand chedi dorée et jouir enfin de la superbe vue sur le vieux Bangkok en profitant de l'air frais.

Vue panoramique de Bangkok, du haut du Wat Saket

L'hôtel Prince Palace vu depuis la terrrasse de la montagne d'or
Son chedi doré

                   En repartant on peut encore faire un petit tour devant des artisants menuisiers qui fabriquent des meubles joliement décorés.

                   Nous, nous sommes arrêtés devant un marchand d'insectes ambulant. Il en avait un bel étalage, mais après de longues hesitations, nous n'avons pas succombés au désir de goûter à ces charmantes petites bêtes pourtant forte alléchantes



            

Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article