- LA DECOUVERTE DE CHIANG MAI: Le marché de Waroroth,

Publié le par

 

             De retour de Chiang Rai, nous avions une journée pour découvrir une partie de la ville de Chiang Mai. Comme dans toutes ces grandes villes il vaut mieux éviter de se deplacer à pied. Partout les touk-touk et les samlos circulent et nous déposent sans se fatiguer.


Le marché de Waroroth :

            (prévoir environ 2 h.)
            A l'est des remparts de la vieille ville, il faut pénétrer dans la cohue trépidente du marché de Waroroth. Rien à voir avec le night bazar, ici il y a moins de touristes et on y trouve moins de souvenirs. En grande partie couvert et sur plusieurs étages on peut y acheter des vêtements, des sacs, des bijoux, des ustensiles de cuisine, des parfums...Bien sûr on n'oublie pas la nourriture, épices, légumes, fruits, poissons, confiseries... Et toujours ça et là des stands où l'on peut se nourrir. Le long du fleuve, ce sont les fleuristes qui ont pris place avec des étalages hauts en couleur, qu'ils ne cessent d'asperger d'eau à longueur de journée.

DSC00022-1.JPG
En dessert, pour moi, ce midi, se sera pamplemousses...

DSC00021-1.JPG
Pour vous, j'ai ramené des larves et des cafards. Bien sur ils sont morts...

DSC00025-1.JPG

Comme vous êtes délicats, je vous ai aussi rapporté du riz gluant...

DSC00023-1.JPG

En tous cas, les stands sont propres et très apétissants.



            On ne pouvait pas repartir sans visiter quelques temples de la ville de Chiang mai. Il y en a dans tous les coins de rue, on en compte près de 350 (on ne les a pas tous fait).


Wat Bupparam (jardin des fleurs):

(prévoir 15 mn)

            En ressortant du marché de Waroroth, nous sommes repartis par Tha Phrae Road, les rues sont toujours aussi mouvantes et bruyantes. Sur le trottoir de droite, nous nous arrêtons au Wat Bupparam. Dans ce temple, on voit un grand Vihan très coloré, riche en sculptures, avec des animaux mythiques.

DSC00037-1.JPG
Le grand Viharn du 
Wat Bupparam

DSC00033-1.JPG
 Le chedi à l'arrière du 
Wat Bupparam


             A sa droite, le petit bot en bois de teck est remarquable avec des incrustations de miroirs colorés qui cintillent au soleil. Son authenticité contraste avec l'ensemble du temple, les patines du temps font tout son charme, nul doute qu'un jour il fera l'objet d'une restauration. Un grand chedi blanc est encastré à l'arrière au milieu d'un petit jardin.

DSC00039-1.JPGDétails du toit du Bot en teck

undefined
 Le rez de chaussée du 
Wat Bupparam

Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article